Choix et installation d’une serre – guide du débutant (partie 1 l’extérieur)

Vous envisagez d’ajouter une serre à votre jardin ? Je vous soutiens pleinement dans cette idée ! C’est un choix que vous ne regretterez pas. Quelles que soient les raisons qui vous poussent : faire pousser des plantes plus exigeantes, manger plus sainement ou encore améliorer votre rendement. Je vous garantis que vous remarquerez rapidement qu’une serre peut apporter bien plus à votre quotidien.

Pour beaucoup d’amateurs et de jardinier plus aguerris, leur serre est devenue un espace spécial et étrangement intime pour passer du temps « dehors » les jours pluvieux d’hiver. Nous sommes nombreux à aimer et à utiliser cet espace bien plus que nous ne l’avions prévu !

Voici un petit rappel des avantages de la culture en serre :

  • Fournis un endroit protégé pour les semis et autres plantes sensibles.
  • Prolonge la saison de culture.
  • Permets de cultiver des plantes tropicales, rares ou d’autres plantes spéciales.
  • Donne la possibilité de jardiner toute l’année.
  • Offre une protection contre de nombreux parasites.
  • Vous offres un lieu de sérénité (anti stress et d’échappatoire)

Avant de commencer

Avant de se lancer, on peut imaginer une serre comme une solution « prête à l’emploi » facile pour prolonger la saison de jardinage. Bien qu’une serre permet de créer un climat contrôlé, mieux protégé et souvent plus idéal qu’à l’extérieur, ce n’est pas aussi simple. En l’absence de contrôles adéquats ou d’un œil attentif, une serre peut facilement devenir trop chaude ou trop froide pour les plantes, trop humide ou même encourager les parasites et les maladies !

Nous avons conçu ce guide pour vous aider à en savoir plus sur le choix d’une serre de jardin et son aménagement optimal pour la culture de loisirs d’un potager ou de fleurs. Ce guide traite des styles de serres, du choix de leur taille et de leur emplacement, des options de fondation, des conditions météorologiques, des paramètres intérieures à surveiller et de l’importance d’une bonne circulation de l’air et la ventilation.

Choisir l’emplacement optimal de la serre

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour décider de l’emplacement de votre serre. Pour les petites structures mobiles, vous n’avez pas besoin de vous engager beaucoup. Mais pour les structures plus grandes et plus « permanentes », pensez aux éléments suivants :

L’exposition au soleil

shéma emplacement optimal serre
Une exposition au soleil le maximum de temps est primordial

Choisissez un emplacement pour votre serre qui reçoit le plus de soleil possible ; un maximum d’heure dans la journée. Il est recommandé de trouver un endroit où la serre recevra au moins 6 heures de soleil direct par jour pendant l’hiver. Les plantes aiment la lumière, après tout ! Il est plus facile de fournir de l’ombre plus tard si nécessaire que d’ajouter de la lumière si elle est trop faible. Tenez également compte de l’évolution de l’exposition au soleil ou des ombres au fil des saisons, si vous avez l’intention d’utiliser la serre toute l’année. En hiver, le soleil reste beaucoup plus bas et il se peut que des structures ou des arbres empêchent la serre de recevoir la quantité nécessaire de lumière du soleil.

Si vous n’avez pas le choix de l’emplacement et que la zone n’est exposée qu’une partie de la journée, vous devrez sans doute utiliser un éclairage d’appoint à l’intérieur, surtout en hiver pour démarrer les semis. Beaucoup de solutions d’éclairage économique à base de LED existent aujourd’hui. Consultez cet article pour plus d’informations sur le choix et l’utilisation des lampes de culture.

Le vent et la météo

Si votre région est sujette à des vents violents et à des tempêtes puissantes, soyez prudent. Il n’est pas rare de voir ou d’entendre des histoires de serres qui ont été renversées ou endommagées lors de ces événements.

Protégez votre serre des vents forts en choisissant un emplacement semi-abrité. Par exemple, sur le côté de la maison, près d’une clôture ou d’une autre structure, plutôt qu’au milieu d’un champ. Si vous vivez dans l’hémisphère nord, l’emplacement d’une serre le long d’un mur orienté plein sud maximisera l’exposition au soleil une bonne partie de l’année tout en offrant une certaine protection. Une serre adossée peut très bien convenir dans ce genre de configuration.

Quant à l’exposition au gel et à la neige de façon modérée, ce n’est généralement pas un problème pour les serres en kit de qualité (polycarbonate, plexi ou verre).

La praticité et la facilité d’accès

Voulez-vous que votre serre soit proche de la maison, pour qu’il soit facile de sortir et de vérifier vos plantes quand vous le voulez ? En général, plus votre serre est proche de votre maison ou du jardin plus vous êtes susceptible de l’utiliser.

Y a-t-il une source d’eau et un tuyau d’arrosage à portée de main, ou seriez-vous prêt à faire des aller-retour avec vos arrosoirs ? Aurez-vous besoin d’une source d’énergie à proximité ou pouvez-vous installer des panneaux solaires ? Ce sont des questions à se poser avant d’installer sa serre.

Enfin, lorsque vous choisissez l’emplacement de votre serre, pensez à la surface du sol. Est-il plat ? Une serre peut être placée sur presque n’importe quelle surface plane, mais il doit y avoir un drainage adéquat. Voulez-vous planter directement dans le sol ou uniquement dans des bacs et des pots ?

Quel matériau choisir entre le verre, polycarbonate ou plastique ?

Le matériau de votre serre peut être du verre, du polycarbonate ou du plastique souple en bâche . Le matériau qui vous convient le mieux dépend de votre budget disponible et de vos exigences.

Une serre en polycarbonate

Les serres les plus populaires et les plus vendues sont fabriquées à partir de panneaux de polycarbonate. Ces serres existent sous de nombreuses formes et sont économiques, faciles à assembler et très solides. Elles sont constituées de doubles plaques de polycarbonate et isolent 40 % mieux que le verre, ce qui permet à la température de la serre de rester stable.

type de serre de jardin en polycarbonate
Le polycarbonate est léger, solide et facile à assembler

De plus, le polycarbonate est un matériau très solide qui laisse bien passer la lumière en la filtrant. Si vous souhaitez chauffer la serre en hiver, une serre en polycarbonate est un bon choix, compte tenu de ses qualités d’isolation. Ce type de serre offre de nombreuses options pour tous les budgets. Vous pouvez acheter une serre plus grande pour un prix bien inférieur à celui des serres en verre traditionnelles.

Les seuls petits reproches que l’on peut citer sont que la serre en polycarbonate a une durée de vie légèrement plus courte qu’une serre en verre, laisse passer tout de même moins la lumière et peut ne pas être aussi élégante. Ces dernières années, la qualité des serres en polycarbonate s’est beaucoup améliorée, ce qui en fait une alternative parfaite aux serres en verre.

La serre en verre

La serre en verre était la serre d’origine et constitue une belle addition à votre jardin, en particulier les serres victoriennes qui sont un véritable spectacle. Aujourd’hui, la plupart des serres en verre sont fabriquées en verre trempé ou securit, qui sont beaucoup plus résistant que le verre horticole utilisé autrefois.

type de serre de jardin en verre
Les serres en verre sont clairement les plus jolies

Les serres en verre existent dans de nombreux modèles différents, vous pouvez vous tourner pour du verre transparent, du verre laiteux ou même du verre à motifs. Souvent, le toit de la serre est fait de verre feuilleté et plus épais pour aider la lumière à éclairer uniformément en apportant plus de solidité.

Les serres en verre sont extrêmement résistantes aux intempéries et sont le type de serres le plus durable. Les conceptions étonnantes et la durabilité ont un prix. Les serres en verre sont le type de serres le plus cher qui pourrait très vite dépasser votre budget.

La serre en plastique polyéthylène (ou serre tunnel)

type de serre tunnel en plastique
La serre plastique en polyéthylène est souvent utilisé pour son faible coût et sa rapidité à être installée

Si vous recherchez une serre plus économique, la serre en plastique polyéthylène (ou serre tunnel) peut être une bonne option pour vous. Les serres en plastiques souples utilisent des bâches en polyéthylène qui sont fixées à un cadre en métal (aluminium ou acier traité). Le PVC souple est parfois utilisé comme alternative un peu plus qualitative au polyéthylène. Ces bâches en plastique souple dureront 3 à 5 ans maximum, ce qui est beaucoup plus court que les options en verre ou en polycarbonate.

Ce choix de matière implique aussi que vous ne pourrez pas l’utiliser en hiver, car l’isolation est très sommaire et ne protégera vos cultures que du vent et de la pluie. Après quelques années, la serre en plastique deviendra fragile à cause des rayons UV et des conditions climatiques. La raison la plus courante pour laquelle vous choisissez une serre de ce type est son faible coût et la possibilité de la déplacer facilement.

Quel matériau choisir pour le cadre ? bois ou aluminium

Les serres en bois offrent un aspect plus charmant et naturel qui s’intègre parfaitement à chaque jardin. Cependant, elles sont de moins en moins populaires, car le bois est moins résistant aux intempéries, plus lourd et plus cher que les cadres en aluminium, très prisés. La plupart des serres en bois sont fabriquées en bois de cèdre canadien ou en mélèze, des bois résistants à l’humidité et insensibles aux différences de température.

Actuellement, les serres en aluminium sont les serres les plus répandues. Elles sont légères, durables et nécessitent un minimum d’entretien. Les serres en aluminium ont des lignes très étroites qui permettent à un maximum de lumière d’atteindre les plantes. Assurez-vous que votre serre soit bien fixée, l’aluminium est un matériau extrêmement léger et vous ne voulez pas que le vent la déplace ou la casse.

Les fondations de la serre

Pour une serre permanente, il est hautement conseillé de l’installer sur de bonnes fondations solides et à niveau. Dans l’idéal, vous devez choisir un emplacement qui est déjà de niveau – ou qui peut facilement être modifié pour y créer un espace bien plat.

Les fondations serviront de base pour ancrer la serre. De plus, une bonne base horizontale et régulière aidera à bien isoler l’ensemble en réduisant ainsi les échanges d’air indésirables ou l’entrée de la vermine et des parasites. Pour ces raisons, ce n’est pas une bonne idée de poser votre serre directement sur le sol.

Il existe de nombreuses options pour les fondations. Parmi les matériaux de fondation les plus populaires, on trouve le bois, les blocs de béton ou les pavés, les dalles de béton ou encore les embases en métal. Le bois est probablement le matériau le moins cher et le plus facile à travailler. Si vous choisissez de faire une fondation en bois, je vous suggère d’utiliser un bois naturellement durable et résistant à la pourriture comme le cèdre ou le séquoia. Un patio en béton existant peut faire une excellente fondation déjà à niveau ! Cependant, n’oubliez pas que l’eau pourrait ne pas avoir d’endroit où s’écouler.

Les embases en aluminium ou acier sont une excellente option à condition qu’elle soit compatible avec votre serre. Une embase est plus facile à monter et assure une bonne protection durable face aux conditions météorologiques saisonnières. Celle-ci peut jouer aussi un rôle sur le visuel de la serre et sur le confort en rehaussant l’ensemble et notamment la porte. Un autre avantage de l’embase est qu’elle nécessite moins de travaux pour être installé ou pour déplacer la serre.

Construire des fondations avec des agglos, du bois ou une embase en métal permet en plus de garantir une bonne stabilité de gagner quelques centimètres en hauteur. Vous pouvez ainsi augmenter la hauteur de votre serre de 10 à 30cm (voir plus) et gagner en espace disponible et en confort.

Choisir le bon type de sol

Une fois que vous avez déterminé quelles fondations choisir, il est temps de sélectionner un type de sol pour l’intérieur de la serre. Un sol idéal pour serre doit permettre un excellent drainage et empêcher les mauvaises herbes de pousser. N’oubliez pas que si la serre crée un climat idéal pour la croissance des plantes, cela inclut aussi les mauvaises herbes indésirables ! Les petits cailloux, comme le gravier de pois, sont un choix populaire à l’intérieur des serres.

sol gravier serre avec grosse pierre
Un sol en gravier est facile à mettre en place et présente pas mal d’avantages

Avant de poser le gravier, il est impératif de recouvrir l’espace sous et autour de la serre d’un film géotextile qui empêchera la pousse des mauvaises herbes en stabilisant parfaitement le sol. Le feutre géotextile est la solution préférée des jardiniers pour sa bonne résistance tout en ayant comme propriété d’être perméable, et de drainer le sol.

L’aménagement intérieur de la serre

Si vous êtes arrivés jusqu’ici, déjà bravo !!! Vous devriez avoir une idée plus précise sur le type de serre que vous souhaitez, son emplacement, ainsi que sur les fondations et le type de sol où vous allez l’installer. Maintenant, il est temps de passer à l’aménagement intérieur qui est encore plus passionnant, car c’est là que tout se passe et/ou vous allez y consacrer le plus de temps.

>> Suivez la partie 2 du guide pour tout savoir sur l’aménagement intérieur d’une serre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.