Bien débuter – Comment faire pousser ses propres légumes

Cultiver ses propres légumes à la maison est à la portée de tout le monde, mais cela demande un peu de temps et des efforts. Si vous êtes un débutant et que vous souhaitez cultiver des légumes directement chez vous, c’est par ici qu’il faut commencer. Des conseils de base au jardinage en serre, voici tout ce dont vous avez besoin avant de vous salir les mains.

Les différentes façons de faire pousser ses légumes

La première étape lorsque vous souhaitez cultiver vous-même vos légumes est de décider de la manière dont vous allez vous y prendre. Il n’existe pas de méthode unique, mais plusieurs méthodes sont possibles en fonction de l’espace dont vous disposez et des conditions climatiques. Voici les options qui s’offrent à vous.

1.Dans des plates-bandes surélevées

Les jardiniers expérimentés vous le confirmeront : l’une des façons de réussir son potager est de disposer d’une terre fertile et suffisamment profonde. Un sol riche favorise la croissance saine des racines grâce à l’apport de nutriments présent dans la terre, ce qui se traduit par une meilleure croissance au-dessus du sol.

Les plates-bandes surélevées vous permettront non seulement de cultiver davantage, mais aussi de planter jusqu’à quatre fois plus de plantes qu’en rangées. Les plantes poussent également assez près les unes des autres pour que vous passiez moins de temps à arroser, désherber et récolter. Gagnez du temps, optimisez l’efficacité et augmentez votre rendement en tant que débutant avec des plates-bandes surélevées. Les plates bandes surélevées sont souvent utilisées dans une serre, car elles permettent d’optimiser l’espace disponible.

Certains légumes poussent particulièrement bien dans ce type de configuration. Il s’agit notamment de :

  • les légumes racines (carottes, betteraves, radis, panais)
  • Les légumes à feuilles (laitue, épinards, chou frisé)
  • Les oignons
  • Les tomates
  • Les pommes de terre

Pour commencer à planter dans une plate bande surélevée, vous devrez acheter de la terre. Le meilleur mélange à utiliser est composé de 60 % de terre végétale, 30 % de compost et 10 % de terreau. Certaines personnes ajoutent une couche de tissu d’aménagement paysager noir (côté feutré vers le bas) comme support pour aider à contrôler les mauvaises herbes. Si vous choisissez de le faire, fixez-le avec des agrafes ou punaises. Vous pouvez vous aider de ce calculateur de sol pour évaluer la quantité de terre dont vous aurez besoin.

2. Directement en pleine terre

Si vous faites pousser vos légumes à l’extérieur, vous pouvez utiliser la bonne vieille méthode directement en pleine terre. Contrairement à la plantation de semis à l’intérieur ou dans une serre, le semis direct expose vos légumes à des conditions plus imprévisibles. La météo, la faune et les insectes peuvent avoir un impact sur votre rendement. Cela dit, vous pouvez obtenir de très bons résultats avec cette méthode.

Voici quelques astuces pour réussir quand on plante directement dans le sol :

Tout d’abord, vous devez préparer le sol à l’aide d’un râteau ou d’une fourche manuelle pour l’ameublir (voir un motoculteur pour une plus grande surface). Cela aidera à séparer les grosses mottes de terre. Vous devez également prendre soin d’enlever tous les débris (bâtons, pierres, racines) tout en ajoutant de l’engrais ou de la matière organique.

Ensuite, faites attention à respecter la profondeur de plantation appropriée, telle que décrite sur le paquet de graines. Si certaines graines doivent être plantées à une profondeur égale à trois fois leur diamètre, d’autres ont besoin de lumière pour germer. Il est donc important de les planter à la bonne profondeur pour réussir.

Ensuite, marquez l’endroit où vous avez planté vos semis avec des pancartes, afin de vous rappeler où ils sont enterrés. Apprenez à identifier chaque légume, afin de ne pas les déloger en croyant qu’il s’agit de mauvaises herbes lorsqu’ils commenceront à pousser. Lorsque vous arrosez vos plantes, faites-le doucement, en brume ou en pluie. Si vous les arrosez trop vigoureusement, cela peut endommager les jeunes plants.

3. Dans une serre de jardin

Une serre est une structure en bois ou en métal avec des panneaux transparents en plastique ou en verre. Elle permet à la lumière de pénétrer et à l’air de circuler tout en protégeant vos cultures des éléments extérieurs, tels que la pluie, la neige et les vents. Les serres les plus populaires sont les serres en polycarbonate ou en plastique souple, ces 2 options offrent un excellent rapport qualité-prix et sont relativement faciles à monter ! Les serres existent dans toutes les formes et toutes les tailles, vous êtes donc sûr de trouver une solution parfaite pour vous. En fonction de l’importance que vous souhaitez donner à la culture en serre et de votre climat, vous pouvez décider d’ajouter un chauffage en hiver et une ventilation supplémentaire en été.

Les avantages d’une serre sont nombreux, surtout si l’on considère l’endroit où vous vivez. L’objectif d’une serre étant de protéger les cultures des facteurs externes négatifs, vous pouvez continuer à cultiver des légumes en hiver ou en été même dans des conditions de températures plus extrêmes.

Cultiver des légumes chez soi avec une serre n’a jamais été aussi facile. De nombreuses solutions abordables existent aujourd’hui. Ce site aide les débutants à trouver la serre qui leur convient le mieux. Rendez-vous dans la section « commencer avec une serre » si vous souhaitez tout savoir sur le choix et l’installation d’une serre. De nombreux articles sur ce site sont aussi consacrés à la culture sous serre.

Cultiver vos légumes à l’intérieur

Naturellement, la plupart des plantes auront besoin de plus d’espace que ce qu’un simple pot peut leur offrir. Cela dit, il existe de nombreux légumes que vous pouvez démarrer en pot (semis) et repiquer si nécessaire. Cette liste comprend les pommes de terre, les blettes, la laitue, les tomates cerises et les tomates de brousse, les poivrons, les aubergines, les courges d’été, les légumes verts asiatiques, les haricots à rames et les herbes.

Voici quelques indications sur la profondeur de terre nécessaire selon les légumes :

  • Au moins 12 cm de terre : ciboulette, laitue, radis, autres légumes verts à salade, basilic, coriandre.
  • Au moins 18 cm : haricots buissonniers, ail, choux-raves, oignons, légumes verts asiatiques, pois, menthe, thym.
  • Au moins 23-25 cm : haricots à rames, carottes, blettes, concombre, aubergine, fenouil, poireaux, poivrons, épinards, persil, romarin.
  • Au moins 30 cm de profondeur : betteraves, brocoli, gombo, pommes de terre, maïs doux, courge d’été, aneth, citronnelle.

Optimiser la croissance avec une mini serre d’intérieur

Une façon intelligente de cultiver ses légumes à l’intérieur est d’installer une serre d’intérieur (saviez-vous que cela existait ?) pour faire pousser des légumes à partir de n’importe quel endroit ensoleillé de votre maison.

Les serres d’intérieur offrent de nombreux avantages et vous constaterez qu’elles existent dans de nombreuses configurations de forme et de taille. Vous pouvez opter pour une serre miniature ou pour un modèle complet, le choix vous appartient.

Facilitez-vous la vie avec un potager intérieur

Un autre moyen idéal de cultiver des herbes aromatiques et des légumes à l’intérieur de son habitation est d’utiliser un potager d’intérieur prêt à l’emploi. Cette solution est un peu plus coûteuse, mais c’est un produit innovant. Le potager d’intérieur est dit prêt à l’emploi, car il utilise des capsules de plantes biodégradables que vous devez insérer, un peu comme une machine à café. Souvent, ce type de système dispose également d’un système d’arrosage automatique et d’une lampe de culture intégrée.

exemple potager intérieur

Conseils pour cultiver vos légumes vous-même

Tout jardinier doit commencer quelque part ! Cultiver un jardin peut sembler être une tâche difficile au début, mais vous pouvez vous lancer rapidement sans trop de difficulté. Voici quelques conseils que tout débutant devrait connaître. Et en cas de doute, soyez patient !

Commencez petit

Si vous avez un grand terrain, il peut être très tentant de l’exploiter totalement en une seule fois. Pourtant, il est parfois utile de commencer petit et de progresser. Il peut être facile de se laisser submerger par quelque chose de trop grand au départ. Même si vous voulez construire une serre, vous n’êtes pas obligé de commencer par une serre de 9m². Une serre de 5m² peut vous aider à vous familiariser avec le monde du jardinage avant de passer à un espace plus grand.

Choisissez avec attention l’emplacement

La partie de votre cour où vous choisissez de commencer votre jardin doit être un endroit facilement accessible et bien adapté. Vous serez beaucoup plus enclin à y passer du temps et à en prendre soin si vous l’avez sous les yeux. Si vous cultivez en pleine terre, vérifier le sol avant de vous lancer – est-il facilement aménageable ? la terre est-elle de qualité ? Qu’est-ce qui y pousse actuellement ?

La présence de certains arbres et végétaux déjà présents au sol peut vous en dire plus sur la qualité de la terre. Exemple: des orties et des arbres de sureau noir indiquent un sol riche en en humus ce qui est plutôt bon signe.

Utilisez des graines de haute qualité

S’il y a un endroit où vous voulez faire des économies lorsque vous jardinez, les graines n’en font pas partie ! Pensez-y, ce sera votre produit final. Par conséquent, des graines de haute qualité peuvent vraiment faire la différence. Les sachets de graines peuvent être assez bon marché, mais s’ils ne germent pas, c’est beaucoup de temps perdu. Dépensez ces quelques centimes supplémentaires en investissant dès le départ afin d’avoir de bons résultats à la fin de la saison. Par la suite, vous pourrez obtenir vos propres graines en les récupérant de vos cultures précédentes.

Plantez et récoltez aux bons moments

Saviez-vous que chaque légume a sa propre date de plantation ? Cela signifie que vous réussirez mieux si vous planifiez de planter en fonction du calendrier de chaque végétal, et non du vôtre. Même si cela peut être un peu frustrant, vous en apprendrez beaucoup sur chaque plante au cours de ce processus. Si vous avez besoin d’un coup de main, ce calendrier du potager vous montera exactement quand planter en France.

Les accessoires indispensables pour commencer à jardiner

Si vous vous trouvez dans le rayon jardinage de n’importe quel magasin, vous verrez qu’il y a beaucoup de choix disponible. Il est courant d’en faire trop et de se suréquiper lorsque l’on se lance dans un nouveau passe-temps. Mais de quoi avez-vous vraiment besoin pour cultiver des légumes chez vous ?

  • Des gants : Choisissez-en qui sont résistants à l’eau, durables et ajustés afin de protéger vos mains et vos poignets. Que ce soit pour se protéger des échardes, d’épines ou de saleté, vos mains sont votre premier outil de travail en jardinage et vous voulez les garder en sécurité.
  • Un sécateur : Il existe plusieurs types de sécateurs, mais les sécateurs à main standard sont toujours très utiles, car ils permettent de maîtriser les plantes qui deviennent trop encombrantes.
  • Une fourche : C’est l’outil le plus efficace pour retourner la terre et un moyen plus facile de creuser dans un sol dense qu’une bêche.
  • La truelle à main : Un outil très utile pour transplanter les fleurs des massifs, certains légumes ou encore les herbes aromatiques ainsi que pour enlever les mauvaises herbes.
  • Une bêche : C’est l’outil indispensable pour délimiter les bordures, creuser des sillons et déplacer de petits monticules de terre d’une zone à l’autre.
  • Un râteau : il peut être très utile pour vous aider à enlever les feuilles et autres débris de votre jardin.
  • Une bineuse : Coupez les mauvaises herbes et préparez le sol de votre jardin avec cet outil essentiel.
  • Un arrosoir : Vous le connaissez sans doute déjà ! Vous trouverez des arrosoirs en plastique ou en métal. Un arrosoir en métal durera plus longtemps, mais doit être résistant à la rouille si vous optez pour cette solution. Vérifiez également la position de la poignée qui devrait être placée efficacement pour que vous puissiez basculer facilement l’arrosoir pour arroser.
  • Un tuyau d’arrosage avec embout réglable : Cet accessoire devient vite indispensable pour les grands jardins. Votre tuyau doit pouvoir atteindre toutes les zones de votre jardin, alors assurez-vous d’avoir une longueur suffisante ! La buse réglable vous aidera à contrôler la pression et le jet d’eau, afin de ne pas endommager ou déloger vos plantes (surtout pendant la phase de semis).
  • Brouette : C’est une nécessité dès que votre charge de travail dans le jardin dépasse un certain seuil. Si votre jardin a un surplus de terre qui doit être déplacé ou si vous voulez transporter de la terre dans votre serre, une brouette peut vous aider à transporter des dizaines de kg en 1 seul trajet. Il en existe plusieurs sortes : allant du modèle traditionnel à 1 roue et 2 poignées à la brouette à 2 ou 4 roues. Cette dernière option est préférable pour les personnes ayant une force limitée ou pour être utilisé sur un terrain plus escarpé.

Les légumes les plus faciles à cultiver chez soi

Vous cherchez des légumes dont la culture est facile, économique et que vous ne pouvez absolument pas rater ? Il est vrai que certaines plantes sont plus faciles à faire pousser que d’autres, et sont un meilleur choix pour se faire la main avant de passer aux plus difficiles. Voici une liste rapide et facile avec laquelle vous pouvez commencer à cultiver dans votre jardin.

La laitue

C’est le type de salade que l’on retrouve le plus souvent dans les jardins. Pourquoi est-ce un bon choix ? Elle peut pousser presque partout toute l’année ! Elle s’accommode bien d’un ensoleillement moindre et est rarement dérangée par les parasites.

Les pommes de terre

Pourquoi est-ce facile ? Si vous êtes prêt à la planter et à l’oublier, vous aimerez les pommes de terre dans votre jardin presque autant que vous aimez les frites. Attention juste aux tubercules qui doivent rester bien recouverts et à certains parasites nuisibles (comme les doryphores par exemple). À part cela, elles ne demandent que très peu d’entretien !

Le radis

Très prisé par les jardiniers le radis est un incontournable dans le jardin. Il est très facile et rapide à faire pousser et constitue une bonne source de vitamines et de minéraux. Pourquoi est-ce facile ? Ce sera le premier légume prêt dans votre jardin de printemps ! Facile à cultiver toute l’année pour tout débutant.

La tomate

Pourquoi est-ce facile ? Les tomates ont besoin de trois choses pour réussir dans votre jardin : de l’eau, du soleil et un tuteur. Vous obtiendrez également une sacrée récolte avec un seul plant ! Pensez aux tomates cerises qui sont une vraie source de plaisir facile à faire pousser et encore plus à manger.

Le concombre

Très rafraîchissant le concombre est incroyablement peu exigent à faire pousser. Pourquoi est-ce facile ? Ils poussent tant qu’ils ont l’eau nécessaire et une bonne température. C’est aussi simple que cela.

Tous ses fruits et légumes peuvent être cultivé aussi bien en serre qu’en pleine terre. La serre permettra d’étendre les cultures de quelques mois en offrant une meilleure protection face aux variations de température. Pour plus d’infos sur les légumes à faire pousser dans une serre en été cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.